Calculateur de rentabilité


Pourquoi et comment calculer sa rentabilité avant d’investir ?

En tant qu’investisseur, il est essentiel de connaître le rendement locatif de son bien avant même de le visiter. En effet, ce calcul permet de vérifier la viabilité de votre projet.

Les différents types de rentabilité

Dans le monde de l’investissement locatif, il existe plusieurs façons de calculer la rentabilité d’un projet :

La rentabilité brute

Elle consiste à diviser le loyer annuel par le prix d’achat du bien. Cette méthode simpliste et imprécise ne permet pas de savoir si un bien est réellement rentable ou non mais permet de le comparer aux autres biens sur le marché en quelques secondes.

La rentabilité nette 

Cette méthode est la plus pratique car elle peut être calculée en amont de la visite et offre un résultat satisfaisant en termes de réalisme. En plus des éléments de la rentabilité brute, la rentabilité nette prend en compte le montant de la taxe foncière, les charges de copropriété, les frais de notaire, les travaux ainsi que l’ameublement.

La rentabilité nette nette 

Très difficile à appréhender puisqu’il faudra retrancher le moindre euro dépensé dans le futur (assurance PNO, forfait entretien, remplacement des meubles..). Les écarts constatés entre la rentabilité nette et la rentabilité nette nette sont extrêmement faibles à l’échelle d’un projet immobilier.

Quelle-est la formule magique ?

Rentabilité nette = (loyer annuel – charges de copropriété – taxe foncière) / (prix d’achat du bien +  frais d’agence + frais de notaire  + travaux + mobilier) x 100

Si vous souhaitez un outil simple permettant de mesurer rapidement et sans erreur votre rentabilité locative, accédez gratuitement à notre simulateur.

Qu’est ce qu’une bonne rentabilité ?

Il n’existe pas de bonnes ou de moins bonne rentabilité. Tout dépend de vos objectifs. À notre sens, il existe 4 niveaux de rentabilité locative.

De 0 à 3%, votre investissement est peu rentable. Votre effort d’épargne, c’est-à-dire la différence entre loyer net et mensualité sera forte. Plusieurs facteurs à vérifier : le bien est-il surcoté par rapport au marché ? La demande locative est-elle au rendez-vous ?

De 3 à 5,5%, vous êtes dans la bonne moyenne. Votre effort d’épargne sera faible, et ne vous enlèvera pas la possibilité de réinvestir dans le futur.

A 6%, vous atteignez généralement l’équilibre. Votre loyer net = votre mensualité. Prenez quand même le temps de vérifier si le loyer envisagé n’est pas trop fort par rapport au marché de la location.

Au-delà de 6% vous viser le cash flow positif. Votre loyer net est supérieur à votre mensualité.  Il sera très difficile d’atteindre ce genre d’objectif sur un investissement classique. Ce type de rendement est plus fréquent sur les projets de coliving et de location saisonnière où les budgets sont plus conséquents.

Au-delà de 10%, vous prenez potentiellement des risques de vacances locatives importantes ou de perte lors de la revente.

Vous avez des questions au sujet de votre rentabilité ? N’hésitez pas à contacter notre équipe ImmocitiZ’ qui sera vous accompagner.

Accéder au calculateur