C’est un fait : devenir rentier grâce à l’investissement locatif fait rêver beaucoup de monde. Et ce n’est pas étonnant : l’investissement locatif est une technique de placement financier qui a toujours fait ses preuves. Pourtant, peu d’investisseurs déclarent vivre à 100% de leurs revenus locatifs. Ce qui veut dire une chose : c’est possible, mais loin d’être si facile. Le plus souvent, les cash-flows générés (soit l’argent restant chaque mois après avoir payé le prêt, les taxes et les charges d’exploitation) ne forment qu’un complément de revenus. Ainsi, pour devenir rentier immobilier, il vaut mieux être bien formé, accompagné des meilleurs professionnels… et très patient ! Vous souhaitez atteindre l’indépendance financière ? Voici quelques règles de base pour générer plus de rentes immobilières.

Nos conseils pour devenir rentier immobilier

Fixez-vous des objectifs

Avant toute chose, si vous souhaitez devenir rentier immobilier un jour ou dégager des compléments revenus vraiment intéressants, vous allez devoir vous fixer des objectifs ! Vous devez définir clairement quel revenu net vous aimeriez toucher chaque mois, grâce aux loyers de vos locataires. Oui, on dit bien des locataires. Car, ce n’est pas avec le cash-flow généré par un seul studio que vous deviendrez millionnaire. En fonction de l’argent que vous souhaitez récolter chaque mois (revenus nets), vos choix d’investissements ne seront donc pas les mêmes. Et surtout, il vous faudra beaucoup de patience. Générer des centaines voire des milliers d’euros de cash-flow ne se fait pas en claquant des doigts, sans patrimoine au préalable, sans connaissances pointues du secteur immobilier.

Ne vous lancez à pas l’aveuglette et apprenez de vos erreurs

Il est possible de générer des revenus nets intéressants… Mais pour y arriver, vous devez absolument :
• Connaître le marché immobilier de la ville où vous songez à investir. Cela vous permettra de repérer plus facilement les endroits et les biens immobiliers à haut potentiel.
• Maîtriser les derniers dispositifs fiscaux en vigueur. Ce sont eux qui vous aideront à réduire la facture, et donc à gagner en rentabilité.
• Être à l’aise avec votre calculette, car c’est elle votre première conseillère. N’hésitez pas à revoir la méthode de calcul du rendement.
• Vous faire accompagner des meilleurs professionnels, que ce soit pour vos recherches de biens immobiliers, vos travaux de rénovation ou encore vos optimisations fiscales…

Comme vous le constatez, l’indépendance financière demande une vraie maîtrise du secteur immobilier dans toute sa globalité. Néanmoins, en tant qu’investisseur débutant, vous commettrez sûrement quelques impairs qui vous serviront pour vos prochains investissements. Après tout, ne dit-on pas « c’est en faisant des erreurs qu’on apprend » ?

Voyez plus grand

Acheter puis louer un, deux ou trois appartements… c’est super. Rentables et bien optimisés, ces placements pourront vous apporter un petit cash-flow qui viendra compléter les revenus de votre activité principale. Néanmoins, ce n’est pas avec ça que vous pourrez vivre à 100% de vos revenus locatifs ! En tout cas, pas tant que vous n’aurez pas remboursé vos dettes à la banque. N’hésitez donc pas à voir plus grand, en investissant dans un ou plusieurs immeubles de rapport, par exemple. Avec des revenus stables et un capital de départ, vous pourrez accéder à l’effet de levier, notamment boosté par le coût de l’argent (merci les taux bas actuels). Grâce à l’effet de levier, vous pourrez alors investir dans des biens qui dégageront des revenus plus intéressants. Voici quelques astuces pour obtenir un prêt bancaire plus facilement.

Optimisez le rendement

Vous aurez beau avoir tous les biens du monde, si vous ne générez pas de cash-flow, vous ne pourrez jamais vivre partiellement ou complètement de vos revenus locatifs (ou vous devrez attendre un paquet d’années) ! Pour récupérer des sommes d’argent nettes chaque mois, il est indispensable d’optimiser les rendements de vos investissements. Localisation et caractéristiques du bien, travaux de rénovation, niches fiscales, montant des loyers, stratégie locative, taux d’emprunt, charges de copropriété (etc), tout doit être strictement analysé pour améliorer la rentabilité d’un investissement locatif.

Soyez patient

Vous ne serez jamais rentier immobilier en 1 an, à moins de disposer déjà de patrimoines et de capitaux conséquents. Il faut se méfier des publicités un peu trop alléchantes sur le sujet qui pullulent sur Internet. Pour espérer vivre de vos revenus locatifs un jour, ou percevoir un complément de revenus de plusieurs centaines d’euros chaque mois, vous allez devoir être patient ! Le premier moyen d’avoir un bon cash-flow, c’est évidemment d’attendre la fin du remboursement de vos dettes. C’est la plus grosse dépense qui pèse sur votre rentabilité. Ca peut donc prendre 10, 15 ou même 20 ans… Sans étonnement, vous avez donc plus de chances d’être rentier immobilier à 50 ou 60 ans qu’à 25 ! En attendant, vous pouvez néanmoins acheter un bien régulièrement, en variant les stratégies pour repartir le risque. Avec l’expérience, vous saurez encore mieux comment optimiser vos investissements, et serez alors en capacité de générer de meilleurs cash-flows.

Faites-vous accompagner

Un investisseur immobilier qui devient rentier avec l’investissement locatif est soit un expert du domaine qui possède de nombreuses années d’expérience, soit une personne qui est bien accompagnée. Pour gagner du temps, vous pouvez faire appel à un spécialiste de l’investissement locatif clé en main qui saura vous aiguiller vers les meilleurs placements en fonction de vos objectifs. Cela vous permettra notamment d’éviter les grandes erreurs de l’investisseur débutant.

Vous savez maintenant ce qu’il vous reste à faire pour générer des compléments de revenus plus conséquents dans le but, peut-être un jour, de devenir rentier immobilier. Bien sûr, il sera ensuite de votre ressort de faire travailler l’argent de vos cash-flows afin qu’il vous rapporte encore plus. Vous souhaitez obtenir davantage de conseils sur l’indépendance financière ? N’hésitez pas à contacter notre équipe !

Leave a Reply

Call Now Button