Quel budget pour un investissement locatif en Ile-de-France en 2021 ?

Accueil » Préparer son investissement locatif » Quel budget pour un investissement locatif en Ile-de-France en 2021 ?

Quel budget pour un investissement locatif en Ile-de-France en 2021 ?

Accueil » Préparer son investissement locatif » Quel budget pour un investissement locatif en Ile-de-France en 2021 ?

Avec plus de 110 Milliards d’euros épargnés au premier trimestre 2021, la crise sanitaire que nous vivons actuellement bouleverse l’épargne des français ! Entre épargne forcée, prudence, et méfiance, les français auront tendance à investir malin, sans risques et en maîtrisant leur budget. Découvrez notre focus sur les tendances budgétaires de l’investissement locatif dans l’ancien pour 2021 ! 

dans l’investissement locatif, on distingue 4 tranches de budgets :

  • Les petits budgets, allant de 100 000 à 200 000 euros ;
  • Les moyens, de 200 000 à 400 000 euros ;
  • Les intermédiaires se situant au-dessus de 400 000 euros et allant jusqu’à 800 000 euros ;
  • Les “gros” budgets qui sont situés aux alentours de 800 000 euros à plus du million d’euros.

Puis-je investir en Île-de-France pour un budget compris entre 100 et 200 000 euros ?

C’est une enveloppe idéale pour mettre un pied dans l’investissement locatif et ainsi commencer à se constituer un patrimoine.

Vous devrez vous excentrer vers la grande couronne parisienne : le 95 (Argenteuil, Pontoise), le 78 (Mantes-la-Jolie, Conflans-Saint-Honorine), le 91 (Villebon, Athis-Mons etc). Si vous êtes attachés à la capitale, privilégiez les micro logements en étage élevé ou les rez-de-chaussée (trop souvent décrié d’ailleurs !).
Peu importe le secteur que vous choisissez, n’oubliez pas de vérifier la tension locative pour maîtriser votre risque.

Gardez en tête que que la rentabilité espérée ne sera pas à 20% mais plutôt de l’ordre de 4 à 6% nette de frais de notaire, de charges de copropriété, de taxe foncière, de travaux, de mobilier et de frais d’agence.

Le budget idéal pour investir en Île-de-France :

Si vous disposez d’une capacité d’emprunt situé entre 200 000 euros et 400 000 euros, vous aurez accès à 70% des produits disponibles sur le marché. Vous pourrez même prétendre à des petits immeubles de rapport sur le 91, le 77 et le 78. Parfois même dans le 93 si votre réseau est bien travaillé… Inscrivez-vous chez Immocitiz sinon !

Stratégiquement, orientez vous vers des T2 (Paris ou petite couronne), T3 et T4. Ce dernier, à la limite du budget, vous permettra de booster votre rendement locatif en vous orientant vers de la colocation ou du coliving et donc de répondre à un besoin en logement extrêmement fort et à la mode d’aujourd’hui. La gestion est un peu plus chronophage mais ça vaut le coup !

La rentabilité ? entre 5% et 7% net si les négociations sont bien menées.

Intermédiaire et gros budget, de la rentabilité locative partout !

Si vous disposez d’un budget compris entre 400 et 1 000 000 euros, c’est que vous êtes d’ores et déjà un investisseur chevronné, aguerri et au courant de tout ce qui se passe sur le marché de l’immobilier. Vous pouvez aussi être un primo investisseur, mais vous grandirez vite !

Alors quel investissement pour un budget comme celui-ci?

Coliving, immeuble et Airbnb sont les produits fétiches sur Paris et en région parisienne.
Amoureux de Paris, attendez que la crise se soit tassée et foncez vers la location saisonnière : c’est très gratifiant de mettre un pied dans l’hôtellerie, et les rentabilités (hors COVID) sont très intéressantes. Tablez sur du 8% de rendement net à Paris intramuros. Quel autre produit peut vous apporter ce type de rentabilité? aucun !

Envie d’un coliving ? Envie d’un immeuble ? Allez-y votre budget est idéal ! Les deux sont de très gros projets, prenant et haletant mais longs et parfois très chronophage. La phase de travaux devra être surveillée sous peine de banqueroute certaine. Pensez aussi, dans le cas d’un immeuble, à faire passer un ingénieur structure : une petite dépense qui évitera de gros ennuis.

Géographiquement, il n’y aura pas de règle, vous irez là où la rentabilité et le budget seront cohérents. Soyez tout de même attentif à vous trouver aux alentours des transports, de commerces et de centres d’études scolaires.

La rentabilité? Avec une revente à la découpe avec plus-value ou d’un cashflow suffisant, des projets à partir de 6.5% net peuvent être envisagés.

2021 : Doit on s’attendre à une baisse des prix ?

Même les experts n’ont pas la réponse. Au lieu de s’écrouler, les prix continuent de grimper, moins vite mais la courbe est toujours croissante. Il y a tout de même fort à parier que les prix de Paris intramuros vont se stabiliser et avec un peu de chance baisser avec l’exode des Parisiens vers la banlieue. Il y aura de très bons coups à faire dans les prochains mois/années. Soyez attentif et rejoignez-nous ! 

Et le Grand Paris dans tout ça ?

Cette crise va sans doute modifier le rétroplanning de ce plan d’urbanisation majeur de notre siècle et motiver encore plus les parisiens de cœur à migrer vers la banlieue ou la province. Si les prix de Paris baissent, à contrario, les prix seront en hausse dans les zones en fort développement, là où habituellement, les colivings étaient légions. Est-ce donc le moment de parier sur ce produit ? La réponse dans quelques années. 

Prenez soin de vous et de votre budget !

Frédéric Lamet, Co-fondateur Immocitiz