Vous aimeriez réaliser un investissement locatif rentable ? Pourquoi ne pas opter pour la colocation ? Offrant des rendements parfois très juteux et assez facile à mettre en place, il s’agit d’une option à envisager sérieusement. En effet, plus vous ajoutez de baux sur votre logement, plus la rentabilité peut augmenter… surtout si le coût d’acquisition et de gestion reste abordable. Investir dans une colocation est une stratégie locative qui pourrait vous intéresser ? Voici toutes les raisons d’y songer avant de vous lancer dans l’immobilier locatif.

3 raisons de choisir la colocation pour son investissement locatif

Une meilleure rentabilité avec la colocation

C’est un fait : louer un grand appartement à plusieurs locataires, avec des baux individuels, est généralement plus intéressant que de louer à une famille. Pour voir en quoi la colocation est une stratégie payante, prenons un exemple. Avec un logement de 3 chambres d’une valeur de 250 000 €, un loyer mensuel de 950€ pour une famille peut être envisagé. Un calcul qui nous amène à 4,56 % de rentabilité brute. En louant ce même bien à 3 colocataires, ce rendement évolue beaucoup. Effectivement, en proposant 450 € de loyer mensuel à chacun (soit 1350 € de revenus), on atteint les 6,48% de rentabilité brute. Évidemment, la stratégie de la colocation peut demander quelques travaux supplémentaires, afin qu’il y ait davantage d’équité d’espace pour chaque colocataire. Mais malgré cela, elle prend quand même l’avantage sur la location classique.

Un manque d’offres mais une forte demande

Peu de propriétaires-bailleurs s’orientent vers la colocation de prime abord. Et c’est normal : le coût d’acquisition est plus élevé que pour un investissement locatif dans une petite surface. Il y a donc assez peu d’offres de colocations sur le marché de l’immobilier locatif. Pourtant, la demande est plus que présente, notamment dans les grandes villes françaises. On estime d’ailleurs qu’elle est environ 5 fois supérieure au nombre d’offres. Parmi les villes où l’écart entre l’offre et la demande est le plus fort, on peut citer Nantes, Paris et Lyon. Le marché de la colocation est donc très porteur.

A Londres par exemple, 40% des nouvelles locations sont des colocations, contre environ 8% à Paris. L’engouement pour ce type de location va bien sûr avec une volonté de réduire le coût du loyer. En effet, louer une chambre dans une colocation coûterait environ 30% moins cher que le loyer d’un studio, sans compter les économies sur les charges courantes et l’achat du mobilier. Mais ce n’est pas tout : cette tendance va aussi avec un changement dans les habitudes de vie. Aujourd’hui, en dehors de l’aspect financier, de nombreux profils choisissent la colocation pour vivre en communauté. Très plébiscité par les étudiants, ce mode de vie séduit de plus en plus les salariés, et pas seulement les plus jeunes.

3 conseils pour optimiser sa colocation et la rendre plus rentable

En réalité, ces astuces peuvent aussi être utilisées sur une petite surface avec un seul locataire. Mais il est toujours bon de se rappeler les basiques pour améliorer le rendement de son investissement locatif.

Trouver le bon logement

C’est bien de vouloir réaliser un investissement locatif, mais il faut avant tout trouver la bonne affaire. Pour maximiser votre rendement, choisissez donc un bien ancien où il faut tout refaire, dans un lieu très recherché par les étudiants et les jeunes actifs (l’hypercentre étant souvent une valeur sûre). Faites vous accompagner par des prestataires qualifiés pour vos travaux et profitez des dispositifs fiscaux alléchants, comme le Pinel ancien pour ne citer que lui.

Proposer une colocation entièrement meublée

Beaucoup d’étudiants et jeunes actifs recherchent des biens meublés : c’est tellement pratique ! Et ça permet d’augmenter les loyers, notamment si le mobilier et des équipements sont un peu premium. Non seulement proposer une colocation meublée séduira davantage les locataires mais en plus, vous allez pouvoir bénéficier d’un statut fiscal spécial. En effet, avec le statut de la Location Meublée Non Professionnelle (LMNP), vos revenus locatifs seront peu fiscalisés et vous disposerez d’une gestion simplifiée. Il faut simplement encasser moins de 23 000€ de revenus locatifs ou bien 50% de ses revenus globaux. N’hésitez pas à consulter notre article sur la LMNP avant d’investir dans une colocation !

Offrir des services supplémentaires

Cela dépend bien sûr de votre stratégie locative. Si vous souhaitez louer à des étudiants uniquement, vous pouvez vous permettre de rester sur une offre de colocation basique. Comme on le disait plus haut, on assiste aujourd’hui à une évolution des modes de vie des actifs célibataires dans les grandes villes. On voit alors de plus en plus de colocations offrir des services inclus ou à la carte, à la manière de l’hôtellerie. Passage régulier d’une femme de ménage, activités incluses, préparation du petit déjeuner (…) peuvent s’ajouter à la prestation de base. On appelle cela le coliving. Très en vogue à l’étranger, ce concept de colocation premium où des marges peuvent être réalisées également sur les services annexes commence à s’implanter en France. On trouve actuellement des colivings à Paris, Marseille ou encore Nantes et c’est en plein développement.

La loi Elan et la colocation

Avant d’investir dans une colocation, il faut également se renseigner sur les lois encadrant ce type de pratique. En effet, la loi Elan du 23 novembre 2018 impose non seulement une surface minimum de location pour les baux (individuels et communs), mais encadre également la fixation des loyers. Aujourd’hui, la surface minimum est de 9 m² par locataire (contre 14m2 avant) pour un volume de 20m3. Quant à la somme des loyers perçus par les colocataires, elle n’est pas sensée dépasser le montant du loyer en location classique… à moins d’offrir un niveau de confort supérieur aux logements d’un même secteur. Par ailleurs, les communes peuvent choisir si elles souhaitent y participer ou non. Actuellement, c’est surtout la ville de Paris qui serait concernée. L’encadrement de cette loi est en test en 2019.

Vous connaissez maintenant les raisons de choisir la colocation pour son investissement locatif. Vous aimeriez obtenir davantage de conseils avant d’investir ? Notre équipe se tient prête à vous écouter : n’hésitez pas à nous contacter !

Leave a Reply

Call Now Button